Alors mon absence sur mon blog est dûe en grande partie à l'arrivée du nouvel homme dans ma vie.., J'ai donc beaucoup de retard à rattraper.

On va donc commencer par le commencement avec mon récit d'accouchement!

Mercredi 5 septembre 21h
Je viens de terminer 3 signatures pour dlvdm. Je quitte l'ordi pour rejoindre mon chum sur le divan et relaxer en regardant la télévision. 5 minutes après m'être étendue, je dis à mon chum un peu paniqué «ça coule!!!». Mon chum de répondre «comment ça coule??». Je me lève et ça me coule entre les 2 jambes. Je me dirige à la salle de bain en laissant une trace sur tout le chemin. Dans ma tête ça va tellement vite que bizarrement je suis plutôt calme malgré mon 33.4 sa... je suis certaine que je vais pouvoir être hospitalisée et garder au chaud au creu de mon ventre mon bébé pour 1 à 2 semaines en restant allitée... dans mon esprit je ne vais pas à l'hôpital pour accoucher... déjà?!

21h45
Nous arrivons à la maternité de Legardeur. Je suis immédiatement placée au triage. On fait le test pour le liquide amniotique... il n'y a aucun doute: rupture des membranes. BB a effectivement la tête en bas mais n'est pas du tout fixé, je dois absolument demeurer couchée. Le moniteur ne détecte aucun travail à l'horizon... Première ombre au tableau, il n'y a pas d'accouchement avant 34 semaines fait à Legardeur, je dois donc être transférée par ambulance à Ste-Justine... nous comme le personnel de Legardeur avons bon espoir que le travail ne se déclanchera pas avant samedi à 34sa et je serai alors retransférée à Legardeur.

Jeudi 6 septembre 1h15
Arrivée en salle d'accouchement de Ste-Justine, je passe environ 1 heure sur le moniteur... aucune contraction, je suis donc placée en chambre, à l'étage post-natal. Mise à part la sensation désagréable du liquide qui me coule entre les 2 jambes et l'utlisation de la bassine étant allitée, je vais bien. Personne de notre entourage n'est au courant question de ne pas semer la panique. Je dors du mieux que je peux avec mon chum à mes côtés...

La journée de jeudi se déroule bien. Encore aucune contractions, en matinée je suis branchée sur le moniteur, adam est en forme! Je flatte ma bédaine, je ne sais pas si je l'aurai encore longtemps. En après-midi, je dois passer une écho, question de vérifier le liquide et la grosseur approximative du bb. Je n'ai plus beaucoup de liquide mais le doc dit qu'en position couchée, le liquide peut se regénérer suffisament et bonne nouvelle le bb semble grand! Les mesures montre un bb de 36sa.

Jeudi en soirée alors que la fille avec qui je partagais ma chambre a quitter, nous pouvons utliser la télé qu'elle avait commander jusqu'au vendredi Yess on va pouvoir regarder big brother hihi!



Vendredi 7 septembre 1h00
Une vive douleur style menstruelle me réveille, c'est assez désagréable, mais endurable. Premier appel à l'infirmière. Je rapelle que je ne suis pas à l'étage des naissances... l'infirmière me dit de commencer à minuter et de la rapeller si ça se rapproche et si la douleur s'intensifie. Mon chum est semi endormi sur une chaise droite à mes côtés. Les contractions semblent être espacés de 10-12 minutes et font de plus en plus mal... Je rapelle l'infirmière, qui semble douter du travail ne trouvant pas mon ventre assez dur... elle repart me disant de poursuivre la minuterie...

4h00
J'AI MAL!!! C'est aux 5-7 minutes, et j'ai du mal à gérer cette douleur au bas du ventre. Je sais pas comment me placer, mon chum dit un mot et ça me tappe sur les nerfs. J'essaie de penser à autre chose pendant la minute de contraction qui me semble une éternité mais ça change rien... je veux qu'il se passe quelque chose, l'infirmière semble ne pas me prendre au sérieux, et rien semble être fait pour qu'on me transfère à l'étage des naissances... Personne ne vérifie mon col, je n'ai pas de moniteur pour confirmer mes contractions, je rêve d'une épidural qui pourra me soulager...

7h00
C'est au 2 minutes et ça dure 2 minutes. Je ne me peux plus, je suis tannée. Changement d'infirmière, enfin!! Elle fait bouger les choses pour que je sois enfin transférée...

8h30
La civière arrive dans la chambre. Je dois de peine et de misère me déplacer de mon lit à la civière. Je pense à une seule chose: l'épidural. Je n'ai aucune idée de la progression du travail et il est hors de question que je tolère encore cette douleur. Dans l'ascenceur, je suis soudain prise d'une sensation tellement désagréable, je sens une pression, j'ai la face rouge, j'ai l'impression que j'ai la tête qui va exploser... j'arrive dans la chambre et l'infirmière m'attends, cette sensation de pression me reprends, je sais pas ce qui se passe jusqu'à ce que l'infirmière me demande si ça pousse... C'EST ÇA!!! Je capote c'est insuportable, les médecins ne sont toujours pas arrivés. L'infirmière me demande de ne pas pousser car si mon col n'est pas complètement effacé ça risque d'épaissir et de bloquer là. C'est impossible de me retenir, j'ai l'impression qu'un métro veut me sortir du corps... Enfin une infirmière qui arrive pour vérifier mon col. Elle entre sa main au complet, et confirme que je suis complète... Tout se passe tellement vite, je ne réalise pas que je vais devoir pousser que j'aurai bientôt mon bb dans les bras. Je focusse encore sur l'épidural et je demande si je peux l'avoir. L'infirmière me dit que c'est trop tard je dois maintenant pousser...

8h40
Les médecins et gynéco arrivent. Le gynéco me regarde et dit ce ne sera pas long, le bb est très bas et tout près de la sortie. 1, 2, 3, 4 poussées

9h00
La plus belle chose au monde! Ce petit être tant attendu est sorti de mon corps et est sur mon ventre. À 33.6 sa, il ne semble pas du tout prématuré du haut de ses 18,5 po et 5.11 lbs. Il est magnifique!

2 semaines plus tard nous sommes enfin de retour les 3 à la maison. Adam a dû être hospitalisé 2 semaines en raison de sa naissance pré-terme, mais tout va bien. Il est en parfaite santé. C'est une nouvelle vie qui commence!

1 commentaires:

virge a dit…

hé qu'il a changé ce charmant jeune homme depuis sa naissance mais il est toujours aussi craquant
hihihi !!!!

 
>